Bannière entête

Olympiques

paru le 28/07/2016

 

Suivez nous sur Facebook en cliquant sur "J'aime" 

Vous serez ainsi tenu au courant de toute l'actualité du Comité Départemental d'Equitation des Alpes Maritimes

 


 

paru le 12/03/2013

 Présentation du Dressage.

Le dressage consiste à faire évoluer les chevaux afin de montrer l’élégance de leurs mouvements et leur facilité d’emploi. Dans les compétitions les évolutions se font sur des reprises composées de mouvements classiques et de figures imposées ou libres, le cheval évoluant dans les différentes allures. Il a pour but le développement des qualités d’un poney ou d’un cheval au moyen d’une éducation harmonieuse. Il a pour conséquence de le rendre calme, souple mais aussi confiant, attentif et brillant, démontrant la plus grande complicité possible avec son cavalier. Le dressage constitue aussi une base pour toutes les disciplines équestres visant à développer la relation cavalier-cheval et à faire progresser les qualités du cheval comme la locomotion, la souplesse et l’équilibre. C’est également un support idéal, en tant qu’école des aides du cavalier pour lui permettre de se faire comprendre au mieux de tout cheval ou poney dressé. La formation du cavalier se prolonge par l’initiation aux méthodes afin que cavalier puisse progressivement dresser lui‐même son cheval ou poney.

Aux confins du sport et de l’art équestre, le dressage est une discipline qui demande beaucoup de concentration et de relation pour obtenir ces moments de pure magie quand le cheval semble danser au rythme de la musique sous des demandes invisibles. Les tours d’honneur au botte à botte et au passage, cette allure où le cheval évolue avec lenteur et majesté sous l’effet de l’impulsion, font naître bien des vocations.


 Présentation du CSO.

Le saut d’obstacles consiste à enchaîner un parcours d’obstacles sans faute. Les épreuves sont destinées à démontrer chez le poney/cheval sa franchise, sa puissance, son adresse, sa rapidité et son respect de l’obstacle et chez le concurrent, la qualité de son équitation.

Le saut d’obstacles est la discipline leader en France. Elle représente plus de 80 % de l’activité concours, aussi bien en termes de compétiteurs, que d’épreuves ou d’engagements en compétition.

Elle a cet avantage d’être une discipline facile à comprendre. Le néophyte voit si la barre tombe ou non et le chrono dit qui va le plus vite sur le tour. Même si des subtilités de jugement se rencontrent parfois, le verdict des barres et du chrono est accepté par tous.

C’est une discipline qui devient de plus en plus technique. On allège les barres, on alterne les foulées longues où le cheval doit s’étendre et les foulées courtes où il doit se comprimer. On complique avec des options insensées pour gagner les barrages, comme un certain saut de buisson aux derniers JO…


 Présentation du CCE.

Le concours complet d'équitation consiste à enchaîner 3 tests :
 •Le dressage valide le bon emploi des aides du concurrent et la qualité du dressage des poneys / chevaux.
•Le cross permet de vérifier la franchise du couple et la maîtrise d’une vitesse imposée en équitation d’extérieur.
•Le saut d’obstacles révèle l’aptitude à enchaîner un parcours, la bonne attitude et des gestes techniques justes.
 
Le concours complet nécessite que le cavalier ait une expérience des 3 disciplines équestres et une connaissance précise des capacités de son poney / cheval. Le poney / cheval exprime des compétences résultant d’un entraînement judicieux et rationnel.

Discipline reine de l’homme de cheval, le concours complet est apprécié par la complémentarité des tests qu’il comporte. Les adeptes du complet aiment le compagnonnage avec leur cheval pour une compétition qui s’inscrit dans la durée, du fait de la succession des trois tests avec le même cheval.

Powered byE2I sports